La mode : un secteur en pleine croissance en Amérique latine

La mode : un secteur en pleine croissance en Amérique latine

Une nouvelle génération d’entrepreneur dans le secteur de la mode est attendue dans les années à venir en Amérique latine. « En effet, on constate une prise de conscience croissante, de l’importance du monde de la mode et des secteurs annexes. » affirme Karla Martinez, rédacteur en chef de Vogue Mexico et Amérique Latine. Dans les faits, on observe que de grandes enseignes et fabricants du secteur, s’apprêtent à déplacer leurs usines de production d’Asie vers Amérique Latine afin de mieux desservir les marchés des Amériques.

Carlos Slim, l’homme d’affaires libano- mexicain, connait bien les opportunités lucratives présentes dans l’industrie de l’habillement. En 2015, il crée sa propre enseigne  « Philosophy » pour concurrencer les géants du secteur, en particulier Amancio Ortega, fondateur de Zara.  Aujourd’hui, il envisage un rapprochement  avec Piero Solari Donaggio, l’une des têtes pensantes entreprises Falabella.

« Ouvrir l’économie aux acteurs étrangers, permettra à la région de s’éduquer et de développer ses technologies afin de stimuler la concurrence » explique Sergio Olarte, Chef de recherches à BTG Pactual Columbia, une banque spécialisée dans la gestion de richesses et d’actifs financiers.

Regina Barrios, une grande entrepreneuse du monde du luxe avait alerté la presse occidentale à travers quelques interviews. Elle expliquait notamment qu’elle passait  à côté d’un marché à très fort potentiel avec celui le marché latino-américain. « En fait, il y a plein d’opportunités et plein d’argent ici, des tonnes mêmes» ont même déclaré Barrios au site Business of Fashion. « Il existe aujourd’hui un important pouvoir d’achat dans le monde de la mode » a-t-elle ajouté.

Après 10 ans passés sur la scène du commerce international, Barrios ouvre Lago DF, une boutique de mode multimarque haut de gamme à Mexico. Sa confiance dans le marché latino-américain l’a poussé à lancer sa propre foire commerciale dans la capitale mexicaine.

Au Brésil, certaines fortunes du pays ont continué à générer de la croissance, même durant la récession économique, grâce à cette industrie. « Si vous jetez un coup d’œil sur l’indice boursier du pays, vous constaterez que beaucoup de personnes gagnent de l’argent aujourd’hui grâce au secteur de l’habillement et de la mode» explique Anderson Antunes, un ancien collaborateur chez Forbes et un des rédacteurs actuels sur le site de la mode et du luxe brésilien.

L’exemple le plus parlant serait le milliardaire Nevaldo Rocha, fondateur de Riachuelo, une des plus grandes firmes de commerce de détails du Brésil, avec environ 300 magasins répandus à travers le pays.

En contractualisant avec Agnès Elisabelar, GoExport dispose aujourd’hui, des compétences pour vous permettre de bénéficier des opportunités d’affaires en Amérique latine, dans le secteur de la mode, l’habillement et du lifestyle.

En savoir plus :

https://www.businessoffashion.com/articles/global-currents/latin-americas-fashion-business-billionaires

#GoExport

Suivez-nous/Follow us/Siguenos : www.goexport.ca | LinkedIn : GoExport

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com