Le grand Montréal essaie de convaincre des entreprises de construire

Le grand Montréal essaie de convaincre des entreprises de construire

Le grand Montréal essaie de convaincre des entreprises de construire, leurs centres de distribution pour tirer profit de la position géographique de la métropole et de sa capacité portuaire.

Un guichet unique a récemment été mis sur pied à l’intention des distributeurs qui pourraient être tentés par l’idée de construire un centre de distribution. « On a déjà repéré des terrains, la Ville de Montréal l’a fait dans la région de L’Assomption, mais d’autres terrains pourraient aussi être disponibles » a dit la présidente de Logistec, Madeleine Paquin, en marge d’une présentation au Cercle canadien de Montréal. Le Port de Montréal lorgnait depuis quelques années déjà la stratégie du port de Savannah. À l’été de 2014, sa direction a envoyé une délégation afin d’étudier le mode de fonctionnement de son milieu industriel. Le port de Savannah est aujourd’hui le quatrième en importance aux États-Unis et un des 50 plus grands au monde, comptant environ 250 centres de distribution construits par les sociétés Walmart, Target et IKEA.

Dernier port d’envergure avant les Grands Lacs, celui de Montréal figure parmi les principaux pôles logistiques de l’économie canadienne, avec Vancouver et Halifax. En 2015, alors que les négociations de libre-échange avec l’Europe allaient bon train, le Port a effectué des travaux majeurs afin d’augmenter sa capacité totale de 26 %. La capacité est passée d’environ 1,6 million de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) à 2,1 millions. Le traité avec l'Europe étant aujourd'hui signé, l'opportunité n'est plus à prouver, faudra-t- il encore

que les grandes enseignes canadiennes investissent sur ces centres de distribution.

#GoExport

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com